en voyage lemondeadeuxpas Pérou

De retour à Arequipa

Coucou !

Content de vous retrouver :) Je profite que Marie finisse sa nuit pour vous raconter un peu ce qui s’est passe ces dernieres semaines… en esperant que vous nous raconterez ce qui s’est passe chez vous aussi.
Alors comme nous l’avions ecrit, nous sommes alles au fin fond du fond… 10 heures de bus depuis Arequipa dont 5 heures de piste afin d’arriver a Cotahuasi. Ensuite pour Huyanacotas, soit 2 heures de bus (qd il y en a un) ou une heure de bus et 3 heures de montees assez raide avec les sacs a dos.
La premiere semaine, nous avons eu un pseudo programme… donner des cours et construire un abris (et non des parasols) sur la plaza de armas afin de proteger du soleil. Mais le dirlo du college n’a jamais passer l’annonce aux eleves donc on est venu attendre pour rien plusieurs jours d’affiles. Pour l’abris, il n’y avait pas encore l’autorisation du maire ni le materiel pour le construire… Et doues comme nous sommes en bricolage… ca n’aidait pas.
Au lieu de ca, ils ont voulu qu’on soit la en touriste pour profiter de la fete du district sur 3 jours. Defiles, danses, foot, corrida. C’etait bien sympa. Nous avons donc danse avec les locaux… Il y avait des groupes peruviens qui se succedaient pour jouer quasiment la meme chose… toujours en medley de 15 minutes… et tout se danse pareil (normal toutes les chansons etaient pareillles) Bref, ca creve de danser sur le meme air avec le meme personne si longtemps. Mais c’etait bien amusant tout de meme.
Pour le foot, j’ai donc reussi a marquer un but a + de 3000 metres d’altitude mais a part ca, c’est trop difficile de courir. Ensuite a la corrida, ou aucun taureau n’est tue, nous avons pu apprecier le coutume que la bouffe est preparee par les villageois et elle est partagee part tout le monde. Donc tres bonne ambiance… sauf que ca nous a rendu malade comme pas 2! Moi que le lendemain mais Marie quasiment instantanement. Et comme la corrida etait dans un bled a 1h30 de bus, le retour fut difficile, surtout qu’il fallait choper ce satane bus qui n’a decidement que tres peu d’horaire.
Heureusement, apres une journee au lit et a boire du mate d’anis, nous etions de nouveau d’attaque.
Ensuite nous avons pu commencer enfin notre abri. Installation de 2 poteaux de bois coupes a la machette le premier jour. Puis les traverses le lendemain… Notre contribution etait minime mais nous avons tout de meme peint les poteaux en vert :)
La fin de semaine etait encore assez tranquille car les elections avaient lieu le dimanche 19 nov. Nous sommes alles tout de meme dans les chacras (champs) de quelques habitants. Nous y avons coupe du bois, irrigue les peids nus dans la boue a coup de pelle, ramasse des herbes pour nourrir les cuys (cochons d’inde).
Le jour des elections, nous sommes retournes aux bains termaux de Luicho pour se laver et prendre un peu l’air. Nous avions aussi decide de passer la nuit a Cotahuasi pour aller a la banque le lundi afin de retirer un peu d’argent… Sauf que bien sur, l’unique banque ne prenait ni mastercard, ni visa… Il nous restait 10 soles (2.5 euros) a tout craquer pour le reste de la semaine avant notre retour a Arequipa. Mais comme nous etions dans la periode du volontariat, nous n’avions rien a paye pour les repas a Huaynacotas ou pour les transports. En revanche, on a du se priver d’un diner a Cotahuasi en echange de qqs bananes :) et nous n’avons pu acheter des souvenirs ou des cadeaux a nos familles hotesses :(
Pour la derniere semaine, nous sommes donc rentres de Cotahuasi le lundi apres les elections ou l’on nous attendait pour manger du cuy! Ca ressemble un peu a du lapin mais en moins savoureux et faut vraiment chercher la viande… Ensuite, lorsque nous sommes retournes a notre chambre… nous sommes tombes en pleine fete sous une pluie battante dans la boue. Le mari de notre hote avait ete elu maire! Ils etaient tous bourres comme des coins a danser et chanter. Nous avons brievement participe et trinque mais ca nous a bien fait marrer!
Le lendemain matin, on nous averti qu’il faut se preparer a nos 3 jours de balade a cheval… Donc en catastrophe, nous nous preparons… Et moi au saut du lit, je me suis eclate l’orteil gauche ;-( Heureusement ca ne me fait pas mal mais l’ongle fait une mauvaise tete. On peut dire que mon orteil gauche est plus peruvien que les autres car ils ont tous les pieds pourris ici!
Bref, nous avons donc chevauche nos montures pour aller arriba (vers le haut). C’etait magnifique! Il y a eu qqs moments difficiles aussi, Marie m’a balance son pied en pleine tete en remontant son cheval… On a eu parfois froid a rester immobile sur le cheval lorsque l’on traversait de longs chemins, on a eu mal aux fesses, aux genous aussi… Mais lorsque le terrain etait plat ou en descente, on en profitait pour se degourdir les jambes.
Avec les chevaux, ce qui est pratique, c’est que ca avance regulierement (surtout que nous parlons desormais courrament le cheval) et que nous pouvions admirer les vues (en revanche c’est plus difficile pour cadrer les photos). ;-)
Nous avons donc vu le bosque de la pierras, les lagunes, Santo Santo, les Puya et des vallees magnifiques. Nous avons dormi la premiere fois dans un chalet/ferme tous les 4 (les 2 guides et nous) dans la cuisine a meme le sol sur des peaux de betes et recouverts de panchos et de couvertures. La deuxieme nuit, c’etait dans un recoin de montagne a l’air libre…
La balade s’est faite entre 4000 et 5000 metres! + haut que le mont blanc, nous n’avons pas eu le mal des montagnes, seulement bien esouffles s’il fallait grimper un peu a pieds.
Donc quasiment que de tres bons souvenirs :-D

Pour notre dernier jour apres notre retour, nous avons termine l’abris en rajoutant une couche au toit puis nous avons prepare le diner avec tous les socios de l’asso. Ils nous ont fait du cuy et nous leur avons fait des crepes :)
Hier matin, nous devions prendre le bus (tiens encore celui la) a 8h… comme par hasard, il etaait parti avant! :-C
Alors nous avons encore glande avant qu’une des socios nous prenne nos affaire sur son mulet afin de redescendre a pied le chemin que nous avions pris a notre arrivee. La descente s’est bien passee meme si pour moi, le repas de la veille ne l’etait pas :-/ Au final, on a reussi a rejoindre Cotahuasi, a recuperer nos billets de bus et partir pour Arequipa.
Bien fatigue, on a assez bien dormi et les 10 heures de bus sont vite passees.
A peine arrivee a Arequipa dans notre nouvelle auberge, nous avons saute sous une douche chaude! Vous ne pouvez pas savoir a quel point ca fait du bien apres 3 semaines sans eaux chaudes et que des latrines

Aujourd’hui, il faut que l’on nettoie nos affaires au pressing, car elles ont bien morflees en montagne… puis nous allons chercher un vol pour Cusco afin d’eviter encore une dizaine d’heures de bus. Bisous a tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *