en voyage lemondeadeuxpas Pérou

Arequipa… et oui encore

Bon… nous etions prepares psychologiquement a avoir des galeres… ben voila la saga du sac de Marie continue. ;-(
Il est arrive… a Lima sauf que nous n’y sommes plus et que la douane le retient en otage et refuse donc de le faire suivre a Arequipa. Et puis pour que la fete soit meilleure, c’est dimanche et Iberia sont de gros incapables. Pourtant on assure trop en espagnol au telephone 8-)
Nous esperons tout de meme avoir de bonnes nouvelles ce soir. L’office de tourisme d’Arequipa nous a bien aide a monter un dossier pour debloquer l’affaire.
En ce qui concerne, le volontariat, il’y a pas de problemes pour decaler notre depart. D’ailleurs, nous en savons un peu plus sur ce qui nous attend… et ce n’est pas le cheval!!! ;-) Nous aurons le droit qd meme a 10 heures de bus puis encore 1h30 de tuture.
En attendant, on se partage mes calecons et Marie infuse dans son t-shirt. 8-O
Nous ne perdons ni espoir ni sens de l’humour! Surtout que le soleil est bien present. Du coup lunettes de cannoises et creme solaire.
On profite entre 2 coups de fils de visiter la ville. Et on s’y plait bien. On ne ressent pas les 2300 metres d’altitude. Pour resumer rapidement, on l’appelle la ville blanche a cause des nombreuses maisons coloniales. On dit meme que la lune a oublie de prendre Arequipa avec elle qd elle s’est separee de la terre. Arequipa est cerne par les Andes dont le volcan Misti qui surplombe la ville. Comme a Lima, le taxi est omnipresent, une vraie valse a chaque coin de rue et la voiture locale est la coccinelle pour les particuliers.
En Espagne toutes les villes ont une “plaza mayor”, ici c’est la “plaza de armas” formant toujours un carre. Nous n’avons pas pu voir celle de Lima, mais celle d’Arequipa est tres belle. Elle est longee d’un cote par la superbe eglise coloniale Santa Catalina, les trois autres cotes sont constitues d’arcades sur lesquelles on peut monter et admirer la vue. Le dimanche, les locaux se reunissent sur cette place pour papoter ou manifester contre le gouvernement. La ville est extrêmement vivante et nous semble beaucoup plus accueillante que Lima.
Ce qui nous amuse beaucoup, ce sont tous les petits boulots que les peruviens exercent dans la rue. Nous avons vu des cireurs de chaussures, des vendeurs de cigarettes (a l’unite!) mais aussi des peruviens qui proposent de te peser avec la petite balance qu’ils ont a cote d’eux.
Et les patisseries se livrent des concours de decoration de gâteaux hallucinantes. Les cake decorators anglais n’ont qu’a bien se tenir :-D .
Question bouffe, c’est toujours le pied et incroyablement pas cher… 2.5 soles (moins d’1 euro) pour un menu constitue de 2 plats consistants. Nous nous sommes essayes en vrai baroudeur a un resto mexicain (toujours pas d’effets secondaires :-D )
Gros bisous a tous et a bientot!
ps : il y a de nouvelles photos dans les galeries dont une sur la campagne electorale a Lima (cf galerie Lima) Message perso: Soso, je t’ai mis un petit mot sur ta boîte sagem. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *