lemondeadeuxpas

Volontariat

Nous commencerons quasiment dès notre arrivée par un volontariat de 3 semaines dans la région de Cotahuasi.

Lorsque nous avons commencé à réfléchir sur l’itinéraire et les endroits que nous voulions visiter, nous cherchions un moyen de mieux connaitre les locaux. Or dans la plupart des récits de voyageur, les voyageurs rencontrent d’autre voyageurs… Du fait de passer dans les mêmes hotels et d’aller visiter les lieux touristiques. Dans le même genre, il n’y a pas un parisien qui monte sur le tour Eiffel.


Nous avons d’abord pensé à prendre des cours d’espagnol en restant chez l’habitant mais le prix est assez élevé… et si partir si loin s’est de se retrouver en classe… bif bof.
Mais un soir, nous sommes allés à une mini-expo photo amateur sur la Bolivie grâce à l’association abm Une jeune fille présentait ses clichés : visible ici et nous a raconté qu’elle avait sauvé des oeufs de tortue… Ca nous a plu! Sauf que les oeufs de tortue se trouvent entre autre au Mexique et donc loin de notre route…
Elle nous a tout de même rencardé sur l’association Jeunesse et Reconstruction et nous avons cherché… pour trouver le volontariat suivant :

L’association AEDES est une ONG, située dans la ville d’Arequipa. Cette association développe notamment des projets d’écotourisme avec les habitants de villages de haute montagne, situés dans la province de La Union (capitale Cotahuasi). Aedes est spécialisée dans les projets dle Développement Durable, et tente de renforcer les droits et la qualité des conditions de vie de population locale, notamment par la gestion de secteurs naturels protégés. L’association joue un rôle de relais institutionnel dans ces projets, et assure le contrôle de l’utilisation des ressources naturelles, l’application des normes officielles en vigueur, la formation des responsables des associations locales, l’assistance technique Contexte du projet : Le projet de développement éco touristique mis en place par AEDES dans la région de Cotahuasi, s’appuie sur 6 associations partenaires locales, situées dans les districts de Pampamarca, Huaynacotas, Puyca, Alca, Charcana et Toro, qui organisent l’accueil des volontaires (logement dans des maisons d’hôtes ou chez l’habitant, repas, guides, location de chevaux pour certains transports, organisation de visites, etc).travail
Vous serez accueillis par les responsables d’associations locales (partenaire d’Aedes) dans une ou deux communes de la région de Cotahuasi, afin de les aider à développer des projets d’écotourisme (accueil touristique respectueux de l’environnement, proche des habitants, et s’appuyant sur les structures existantes – logement chez l’habitant, etc.), ainsi qu’à l’amélioration des structures et infrastructures d’accueil (habitat rural d’accueil, sentiers de randonnée, sites naturels, etc). Une partie du séjour sera également consacrée à la découverte de la région, à travers les structures d’accueil éco touristiques mise en place (voir ci-dessous). Ce programme d’accueil éco touristique en est au stade de développement et de consolidation, et l’accueil de volontaires constitue un apport important qui permet aux membres des associations locales de mettre en pratique leur apprentissage dans le domaine de l’accueil d’éco touristes, et d’apporter ainsi des améliorations à leurs projets respectifs. La finalité de ces projets (de type développement durable) est de permettre aux habitants d’avoir un revenu complémentaire, en dehors de leurs activités de base qui sont l’agriculture et l’élevage. L’activité éco touristique permet également à la population de revaloriser son identité culturelle ainsi que les ressources naturelles qu’elle possède. Dans son projet actuel, Aedes travaille sur deux axes : 1/ le renforcement organisationnel qui permettra aux familles d’atteindre le double objectif de générer de nouveaux revenus et d’améliorer ainsi leur qualité de vie, en plus d’offrir un service apprécié des visiteurs, de manière organisée, légalisée et institutionnalisée. 2/ La formation des habitants à une qualification touristique, ce qui permettra que les services touristiques mis en place soient de bonne qualité.

logement & nourriture
Logement et repas chez les habitants, ou dans les maisons d’hôtes des associations locales de la région de Cotahuasi, partenaires d’Aedes.

situation
Plusieurs villages de haute montagne dans la région de La Union : districts de Pampamarca, de Charcana, de Huaynacotas, Puyca, Alca et Toro. NB : la répartition des volontaires dans l’un des villages sera fixée à l’arrivée à chaque période de chantier. – Charcana: village traditionnel, 453 habitants, 3417 mètres d’altitude. Moyen d’accès depuis Cotahuasi : 8 heures de cheval. – Huaynacotas: village de 878 habitants, à 3380 mètres d’altitudes. Accès depuis Cotahuasi par la route (2 heures), puis marche durant 1 heure. Capitale de district : Taurisma. – Pampamarca : village de 500 habitants, à 3380 mètres d’altitude. Accès depuis Cotahuasi : 2 heures par la route. – Puyca : village de 608 habitants, à 3562 mètres d’altitude. Accès depuis Cotahuasi : par route, environ 2h30. – Alca: district situé à 2700 mètres d’altitude en bordure de la rivière Cotahuasi; il est divisé en trois villages. Le projet d’éco-tourisme est accueilli dans le village de Cahuana (à 1 heure de marche de Alca). Accès : une heure de route de Coatuhuasi a Alca. – Toro : district situé à 3100 mètres d’altitude, où vivent environ 200 familles. On y accède depuis Cotahuasi par la route

Bon si on tombe sur les huit heures de cheval… nous n’allons pas faire grand chose… juste le temps de se remettre en selle! hahaha :-)

Nous sommes content d’avoir trouvé cette activité pour rendre notre voyage un peu utile à la population locale. Ca change de prendre l’avion, des photos et de retourner tranquilou dans notre confort…
Donc voilà, nous découvrirons le tout sur place et nous devrions être muet sur ce blog pendant 3 semaines. Mais ne vous inquiétez pas, on vous racontera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *